La Conseillère Conjugale

Une spécialiste des relations à votre écoute.

conseillère conjugale

Cette profession étant très largement féminine, je la décrirai au féminin pour que cela soit plus simple. 

 

Qui est-elle, à quoi sert-elle ?

La Conseillère Conjugale est une professionnelle de l’Ecoute, formée pour accueillir, écouter, accompagner et soutenir toutes les personnes qui rencontrent des difficultés relationnelles ou émotionnelles dans leur vie personnelle; conjugale, parentale ou familiale. C’est une spécialiste de la relation.

La Conseillère Conjugale accueille avec bienveillance et non jugement toute personne avec sa singularité, son histoire, sa culture, sa religion, ses croyances et son orientation sexuelle.

La Conseillère Conjugale est également une professionnelle de la prévention et de l’éducation en matière de sexualité. Elle a été formée à « L’Education à la Vie » et peut intervenir sur des sujets tels que : l’anatomie, la sexualité, la contraception, les Infections Sexuellement Transmissibles (IST), l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG)…

 

Conseillère Conjugale, une formation qualifiante

La Conseillère Conjugale est titulaire de l’agrément au Conseil Conjugal et Familial délivré par le ministère des affaires sociales qui valide sa formation qualifiante, dispensée par 6 organismes nationaux.

Cette formation dure 2 à 3 ans en général, 480h alliant théorie, travail sur soi y compris avec un thérapeute, de nombreux stages pratiques sur le terrain et une soutenance de mémoire.

La Conseillère Conjugale s’engage à une actualisation régulière de ses connaissance (formation continue) ainsi qu’à une analyse de sa pratique (supervision).

Elle exerce dans différents lieux

  • Les Centres de Planification et d’Education familiale du Conseil Général, les centres hospitaliers ou les associations,
  • Les centres d’Orthogénie des établissements hospitaliers qui pratiquent les IVG,
  • Les établissements d’information, de consultation et de conseil familial d’associations,
  • Les cabinets libéraux.

La Conseillère Conjugale intervient sous différentes formes

Elle propose des entretiens individuels, des entretiens de couple, des entretiens familiaux, des groupes de parole et des animations en milieu scolaire sur le thème de la sexualité, de la relation et du respect. Tout cela de façon confidentielle.

La Conseillère Conjugale est tenue au secret professionnel, elle est soumise à un code déontologique.

Comment se déroule une séance avec une Conseillère Conjugale ?

La consultation dure environ une heure. Elle peut être ponctuelle ou suivie de plusieurs autres selon la demande et les besoins du patient. Cela se définit ensemble, ainsi que le rythme des séances.

Le prix varie entre 45 et 90 euros.

conseillère conjugale

Réfléchir ensemble pour trouver des pistes de changement et d’évolution.
Restaurer et cultiver l’Estime de Soi.

Ce que je propose

Pour ajuster les représentations en matière de Conseil Conjugal, je tiens tout d’abord à rectifier 2 idées reçues en précisant qu’une conseillère « tient conseil » plutôt qu’elle ne conseille. Elle réfléchit, en effet, avec les personnes qui viennent en consultation, pour trouver avec elles, ensemble, des pistes de solution et d’amélioration.

De même, contrairement à ce que l’on pense, une conseillère conjugale s’adresse aussi bien aux couples qu’aux personnes individuelles qui éprouvent à un moment donné de leur parcours de vie, une difficulté relationnelle ou émotionnelle qui les empêche d’avancer et de s’épanouir.

Je propose donc à la fois des entretiens de couples et desentretiens individuels.

Entretien de couple

Je reçois les couples dans un espace confidentiel et contenant qui leur permet de se poser, de prendre du recul, de s’ouvrir au dialogue en osant exprimer une difficulté relationnelle ou émotionnelle dont ils souffrent dans leur vie quotidienne.

Grâce à la parole authentique, à l’écoute bienveillante et respectueuse de chacun, un mouvement s’opère et des solutions de changement peuvent alors s’ouvrir, dans un travail qui engage, pour redynamiser la relation.

Entretien individuel

Je reçois en priorité les Femmes, individuellement, dans un espace bienveillant et chaleureux où elles pourront s’exprimer librement, apprendre à mieux se connaître, être guidées dans leur évolution personnelle et soutenues dans les passages difficiles ou importants de leur vie de femme : relation amoureuse, sexualité, vie commune, grossesse, accouchement, devenir mère, deuils, IVG, « nid vide », ménopause, retraite…

Je souhaite en particulier, que cet espace leur permette de renforcer, réparer ou cultiver une image positive d’elles-mêmes, c’est-à-dire, l’Estime de Soi et la Confiance en soi, afin qu’elles puissent harmoniser et vivre pleinement les différentes dimensions de leur identité de : Femme, Mère et Épouse.

Ma façon de pratiquer le conseil conjugal

Mon savoir être/mon savoir faire

Pour répondre à de nombreuses interrogations au sujet du conseil conjugal, j’ai déjà expliqué, dans plusieurs articles, en quoi consistait cette profession et détaillé tout ce qui concerne le conseiller conjugal et sa pratique.

Aujourd’hui, je propose de vous donner ma propre vision du conseil conjugal et de ses bénéfices et de partager avec vous la façon dont je reçois les personnes qui me font l’honneur de venir cheminer avec moi.

Dans toute vie relationnelle, il existe des moments critiques, des évènements déstabilisants, des passages difficiles, des tournants à prendre, des blocages dans le dialogue…

Prendre soin de soi

Aller voir une conseillère conjugale est alors une belle façon de prendre soin de soi, comme un cadeau à se faire pour prendre en charge sa santé physique et psychique, lesquelles vont de pair. L’une ne va pas sans l’autre. Il s’agit en effet, de prévenir ou de panser les blessures et de les guérir en les « pensant », en transformant les maux par les mots.

Le conseil conjugal, c’est, en effet, avant tout un espace où l’on va pouvoir « dire » et « se dire ». Un espace où l’on va pouvoir être écouté, entendu, validé dans ce que nous disons et ressentons et se sentir compris. Etre accueilli dans la bienveillance et le respect de notre singularité. Espace de parole et d’écoute donc, et c’est déjà beaucoup dans un monde, une société, où nous nous isolons de plus en plus sans nous en rendre compte, où nous avons perdu l’habitude d’être ensemble toutes générations confondues, pour bénéficier de la parole, de la sagesse ou de l’expérience des anciens et de la joie chaleureuse d’être ensemble et de partager. Il y a tant de personnes qui souffrent de solitude et d’isolement !

Le conseil conjugal c’est un espace professionnel pour se sentir relié humainement.

Dans cet espace, je reçois les personnes en difficulté ou en souffrance pour les aider à aller mieux. C’est en ce sens que je me sens « thérapeute ». Je prends soin d’elles et les accueille en entier, dans leur entièreté, avec ce que je suis et ce qu’elles sont. Je vais leur proposer un accompagnement personnalisé qui va tenir compte de leur globalité, avec les trois dimensions qui nous constituent : notre corps, notre cœur et notre esprit.

Travailler avec le corps, le cœur, l’esprit

Nous avons tous un corps qui nous permet d’agir, de vivre et de bouger sur cette terre grâce à nos sens qui captent le monde et nous procurent des sensations, véritables messagères. Nous avons tous un cœur qui nous permet de ressentir des émotions et des sentiments. Nous avons tous un cerveau, un esprit, qui nous permet de réfléchir, penser, décider. Mon accompagnement se fait toujours en faisant appel à ces trois niveaux de l’être.

Je pratique le yoga depuis quinze ans et j’aime commencer, par exemple, mes entretiens, en accord avec mes patients, par un petit temps de « respiration », de « détente », de « décontraction » pour faire un sas et une transition avec ce qui a précédé et nous installer ensemble dans « l’ici et maintenant ». Se reconnecter au corps, à soi, lâcher. Je peux proposer aussi, parfois, au cours du travail, une médiation guidée si je sens que c’est opportun. A la fin de l’entretien, je peux également faire appel à l’action en proposant ou demandant une « idée d’application » pour qu’un changement s’opère.

De la même façon, je vais aider la personne à exprimer ce qu’elle ressent, en mettant des mots sur son ressenti, en nommant les émotions, en favorisant sa parole sur ce qu’elle désire ou craint afin de l’aider à repérer ce qui se joue pour elle dans sa vie relationnelle, à faire des liens entre son mode de relation à l’autre et son histoire personnelle.

Enfin, j’ouvre un espace de réflexion en privilégiant le questionnement, car tout commence par la prise de conscience, c’est elle qui permet de donner du sens à ce qui se passe pour pouvoir ensuite mettre en place de nouvelles façons d’être et d’agir afin d’aller mieux, d’aller bien, d’être heureux.

Mes outils

Dans cet espace où nous travaillons et cheminons ensemble, j’utilise les « outils » qui me semblent appropriés et ajustés pour aller plus loin, toujours dans « l’ici et maintenant ».

·      L’Analyse Transactionnelle (AT)

·      La Programmation Neuro linguistique (PNL)

·      La Communication Non Violente (CNV)

·      Le Génogramme

·      Le Mandala

·      Des outils systémiques de thérapie

·      Des outils de Gestalt-thérapie

·      Des outils de coaching et de développement personnel

·      Des cartes et jeux de connaissance de soi (Estime de soi, enfant intérieur, amour, couple…)

……..

Mes outils principaux sont avant tout ce que je suis, mon profond respect pour chaque personne reçue, ma bienveillance et mon humanité. Sans oublier ma foi en la capacité dont chacun dispose pour mobiliser ses ressources, pour se responsabiliser et accéder à un mieux-être.

Chaque accompagnement est singulier, différent, personnalisé, unique, comme chaque personne que nous sommes.

L’entretien individuel

Je reçois les personnes qui éprouvent un mal être ou une difficulté ponctuelle dans leur vie personnelle les empêchant d’être pleinement elles-mêmes et de s’épanouir. Cela peut être lié à un évènement particulier : une parole de trop, un changement brutal, comme un licenciement, une maladie, la mort d’un proche, un déclencheur, qui leur fera faire le pas. C’est souvent la souffrance qui nous fait bouger…Cela peut également être une déprime, une colère, une tristesse, présente depuis beaucoup plus longtemps

Il s’agit souvent, à la base, d’un manque profond d’estime de soi et de confiance en soi qui parle de nos blessures d’enfant, souvent inconscientes, avec lesquelles nous nous sommes construits. Si nous nous sommes construits sur des manques, le manque d’amour en particulier, cela va induire des comportements parfois inappropriés, des dépendances, où l’on va trop donner, trop aimer, trop supporter et du coup accepter l’inacceptable, c’est le cas, par exemple, des personnes qui subissent des violences…Je propose donc un travail de fond pour se revaloriser, reprendre confiance, « un parcours » de restauration de cette estime de soi qui, seule, permettra d’accéder à soi-même, en osant être soi. Apprendre à se connaître, à se reconnaître, à s’écouter, à se respecter, à s’accepter, à faire des choix, à poser des actes, à s’affirmer. Tout cela parle donc d’amour de soi, apprendre à s’aimer tel que l’on est, avec nos forces et nos faiblesses, tout simplement.

J’ai créé le site « Instant Pour Elles » dédié particulièrement aux femmes. Je les reçois donc en priorité pour les accompagner dans les passages importants de leur vie, dans toutes leurs dimensions de femme, en lien profond avec leur féminité, leur « féminin sacré ».

Comprendre leur corps, ses fonctionnements (anatomie, physiologie), ses besoins (alimentation, sommeil, élimination, respiration, sexualité, santé, beauté, gestion du stress), ses changements (au moment de la puberté, de la grossesse, de l’accouchement, de la ménopause, du vieillissement), pour se donner toutes les chances d’aller bien.

Les écouter et les guider dans leur évolution personnelle pour qu’elles puissent sentir leurs besoins et ce qui se joue pour elles dans ces grands moments de leur vie que sont : la relation amoureuse, la relation de couple, l’entrée puis l’évolution vers une sexualité épanouie, le choix d’une contraception, la décision d’interrompre une grossesse, faire le deuil d’une maternité ou celui d’un bébé, vivre pleinement une grossesse, accoucher, devenir et se sentir mère, assurer une bonne éducation, traverser les turbulences de la ménopause, accepter le départ des enfants, devenir grand-mère, la retraite, la vieillesse…Les femmes devraient pouvoir être soutenues dans ces moments de passage, si forts et puissants.

L’entretien en couple

Je reçois les couples qui rencontrent des difficultés dans leur relation et qui souhaitent prendre les moyens pour la faire évoluer et la redynamiser. Plus on vient vite, moins cela prendra de temps. Plus on s’est habitué à des dysfonctionnements plus cela prendra du temps…Dans tous les cas, cela vaut la peine de prendre les choses en main pour retrouver la joie du début du couple, celle du plaisir de se retrouver chaque soir après le travail, et de faire des choses ensemble. C’est d’ailleurs un bon baromètre, que ressentez-vous quand votre conjoint rentre à la maison ?

Tous les couples, passée la période où l’on est amoureux, vivent des conflits et des crises. C’est non seulement normal mais sain ! Comment pourrions-nous être toujours d’accord ? le challenge est alors de savoir les gérer de façon constructive ce qui va passer par la communication. Dans les entretiens de couple, je donne souvent les clés pour mieux communiquer, éviter la réactivité et, le « ping pong » verbal agressif. Apprendre à exprimer les choses sans blesser, sans agresser, de façon bienveillante, est vraiment un ingrédient majeur d’une vie relationnelle réussie.

Souvent, dans les entretiens, nous abordons également la différence de fonctionnement entre les hommes et les femmes. Ce sont là encore des clés de compréhension qui désamorcent beaucoup les conflits et permettent de faire équipe à deux, de faire « avec l‘autre » et non « contre l’autre ».

Il arrive fréquemment que les couples vivent des tensions et des désaccords en raison d’un élément extérieur déclencheur, lequel vient rompre l’équilibre plus ou moins fragile du couple. Cela peut être l’arrivée d’un bébé, un licenciement, une infidélité, le décès d’un enfant ou d’un être cher, un problème de fécondité…

Parfois il s’agit de difficultés beaucoup plus quotidiennes et récurrentes à long terme. Une mauvaise répartition des tâches ménagères, éducatives, administratives… Des tensions permanentes au sujet de la sexualité, des beaux parents, des activités de loisir, de l’argent, de la routine…. Des insatisfactions, des frustrations, des manques, des peurs…

Pour les couples que j’accompagne, je prends le temps de poser un cadre basé sur le respect et la non-violence. Je suis gardienne de la sécurité et du temps et vigilante au fait de faire circuler la parole en répartissant le temps de parole. Je facilite l’expression des émotions et des sentiments pour que chacun soit reconnu dans sa problématique où sa blessure, que le conflit fasse sens et que la situation s’éclaircisse.

Je vais également prendre le temps de faire préciser la demande qui peut être différente pour chacun. Les entretiens aident le couple en souffrance à percevoir la crise non comme un effondrement mais comme un levier et un appel à un autre mode de relation. Cette prise de conscience est libératrice et rend possible des changements qui font appel à la créativité unique du couple ; lui seul va trouver les idées, les compromis, les négociations les plus adaptées.

Tout cela permet au couple de mieux connaître et comprendre la nature de leur lien. Ils peuvent alors décider, en connaissance de cause et de façon libre et éclairée, s’ils souhaitent ou non poursuivre ensemble le chemin conjugal ou se séparer. Je suis alors là pour accompagner aussi la séparation pour qu’elle se passe le moins douloureusement possible pour tous les personnes qui composent la famille, en particulier les enfants. Préserver alors le lien parental est primordial et même vitale pour eux. Pour permettre cela je propose souvent aux couples de créer des rituels qui vont acter un « avant » et un « après », ce qui libère et construit.

 

 

La liste des difficultés conjugales possibles est donc infinie. La plupart du temps le couple surmonte seul la crise mais il arrive aussi qu’il s’enlise, ne se comprend plus, installant tension et défiance…Le message que je souhaite faire passer est le suivant :

Plus on accorde du temps à soi, à l’autre, à la relation, plus on aura de chance de vire heureux ensemble longtemps. Plus on vient tôt, plus les chances de « sauver » un couple sont fortes.

Se faire aider quand on sent que la situation s’abime cela me parait juste essentiel…

 

 

 

Les bénéfices de l’entretien conjugal :

 

Offrez-vous le cadeau de consulter. Vivez l’expérience de l’entretien conjugal !

 

Souvent je fais le constat que les couples arrivent « trop tard » en consultation. Dès qu’ils sentent une souffrance, un dysfonctionnement, une impasse, un mal être dans la relation ; ils devraient consulter ! Au lieu de cela, ils attendent, remettent à plus tard, n’osent pas, ressassent, accumulent rancœurs et ressentiments, agressent, intériorisent en mettant un couvercle sur leurs ressentis ou bien nient le problème, préférant la fuite. Du coup, quand ils viennent, ils ont trop attendu et c’est un peu le rendez-vous de la dernière chance car souvent, l’un des deux protagonistes a déjà pris au fond de lui la décision d’une rupture et ils n’y croient plus ni l’un ni l’autre.

C’est un réflexe très français semble-t-il, très latin. Comme si chez nous c’était un signe de faiblesse d’avoir recours à une tierce personne pour parler d’un problème personnel ou intime et vouloir le résoudre, comme si c’était la honte ! Contrairement à de nombreux autres pays qui ont fait des consultations conjugales un incontournable dans les soins à donner à la relation, la France est à la traîne. Chez nous, c’est encore tabou !

Pourquoi attendre ?

Quel dommage ! Pourquoi attendre « la dead line » ? Le point de non-retour ? Pourquoi rester dans l’inconfort, le non-dit ou la souffrance ? Souvent il suffit juste d’un petit coup de pouce, juste d’une tierce personne pour refaire circuler la parole, éclairer ou faire bouger une situation bloquée. Et comme ça fait du bien de pouvoir s’exprimer en vérité dans un espace « sécurisé » par un professionnel !

Quel dommage de se priver d’aller bien ou d’aller mieux… ! On aurait tous besoin, à un moment donné, d’un guide qui saurait nous donner les clés pour mieux vivre avec soi-même et avec notre partenaire. Des clés pour comprendre et décoder ce qui se passe pour l’autre ou comment il fonctionne. Nous sommes si différents ! Que de temps alors gagné sur le bonheur, la joie et la confiance en la vie ! Que de temps gagné pour apprendre à se connaître et à vivre ensemble ! Voilà à quoi sert un conseiller conjugal ! A vous remettre en mouvement, à vous redonner confiance, à vous remettre en vie !

Misez sur la relation !

Je fais le constat que nous omettons de prendre soin de nos relations. Et pourtant, qu’y-a-t-il de plus important ?  Nous sommes des êtres de relation. Tout est relation ! Relation à soi, à son corps, à son image, à son âme, à l’autre, à l’argent, à la vie, à la nature, au monde, à la mort….

Nous sommes faits pour être reliés. Nous sommes faits pour l’Amour, pour aimer et être aimé. Or, aimer, ça s’apprend ! Quel temps accordons-nous à nous même ou à notre couple ? Quels moyens lui offrons nous pour qu’il grandisse dans la durée ? Comment se fait-il que la chose la plus importante sur terre à mon sens, aimer, prenne si peu de place dans nos emplois du temps ou notre budget ? Nous sommes prêts à investir en guides, réservations, informations pour n’importe quel voyage que nous organisons et nous oublions totalement de faire de même pour le plus grand des voyages, celui de la grande aventure de la relation et du couple… ! Le conseiller conjugal est là pour cela, pour se mettre au service de la relation et de l’amour.

Aller voir un conseiller conjugal c’est mettre toutes les chances de son côté pour nourrir et enrichir la relation afin qu’elle puisse fleurir et durer et s’ouvrir à plus grand que soi. C’est prendre soin d’elle, de sa santé en répondant à ses besoins. C’est la soigner quand elle va mal, qu’elle souffre, qu’elle saigne… Je vous encourage à voir la relation comme une personne que vous aimez et à qui vous accordez de l’importance. Quand vous avez donné les premiers soins et que cette personne ne guérit toujours pas, que vous voyez même que son état empire ; que faites-vous ? Vous l’abandonnez ? Vous la laisser se dégrader ? Non ! Vous allez consulter un médecin, un professionnel de la santé ! Pourquoi ne pas faire la même démarche quand il s’agit de la relation et de ce qui compte le plus pour vous ?

 

Construire la relation, faire grandir l’amour de soi, l’amour de l’autre, pour qu’ensemble on décide de mettre cet amour au service du monde en co créant la vie, c’est un immense et magnifique projet, LA, grande aventure d’une vie ! Cela mérite attention, patience, temps, soin…et un guide sur ce chemin de croissance et d’évolution personnelle, conjugale, parentale et familiale : Le conseiller conjugal !

Offrez-vous le cadeau de consulter. Vivez l’expérience de la consultation conjugale !

conseillère conjugale

Une écoute empathique, attentive, active, sans jugement et sans interprétation.

Une écoute structurante, permettant de faire des liens et de mettre à jour des mécanismes, des blocages, des répétitions pour les dépasser.

La Conseillère Conjugale va vous aider à :

  • Faire le point, réfléchir, prendre du recul et clarifier une situation,
  • Prendre une décision libre et éclairée dans votre vie relationnelle, affective et sexuelle,
  • Vous sentir plus serein(e), moins stressé(e),
  • Rétablir le dialogue et améliorer la communication, y compris dans la sexualité,
  • Vous appuyer sur vos ressources pour trouver des solutions et amorcer des changements,
  • « Mettre en mots », exprimer ce que vous ressentez; vos besoins, vos désirs, vos attentes, vos émotions, vos difficultés,
  • Prendre conscience de vos priorités,
  • Formuler des choix et commencer à les réaliser,
  • Gérer les conflits, dépasser la crise, créer du nouveau et du constructif,
  • Traverser le deuil et la séparation, les ritualiser éventuellement avec vous.

Réunifier votre personne, en tenant compte de votre Cerveau, de votre Coeur et de votre Corps.

Votre cerveau

Votre coeur

Votre corps

Vous accueillir dans votre globalité avec votre singularité, votre histoire, votre culture, vos croyances et votre orientation sexuelle.

N’hésitez pas à réagir, je serai heureuse de vous répondre.

Si vous souhaitez échanger autour d’une problématique, exprimez votre demande et je reviendrai vers vous au plus vite.

Contactez-moi