Quelles sont les quatre étapes d’une relation amoureuse ?

 Vous voulez une aventure, une vraie ?  La relation amoureuse !

Aimer est la plus belle des aventures, cela sous entend du rêve, des joies, des surprises, des promesses mais aussi de l’inattendu, de l’inconnu, de l’incertain et donc du risque …

Aimer, c’est quitter, se mettre en route sur un chemin qui va comporter 4 étapes :

 

Etape 1 : Le coup de foudre :« Je suis amoureux »

étapes de l'amour

La première étape est celle du coup de foudre, de l’approche. L’autre va petit à petit prendre toute la place dans notre tête, dans notre cœur et dans notre vie. C’est à la fois merveilleux, excitant et redoutable. On est amoureux et en même temps on a peur d’être maladroit, de tout gâcher, de tout perdre, d’être rejeté. On marche sur des œufs. On ose progressivement, on s’aventure, car l’Amour est une vraie bombe qui peut exploser à tout moment. C’est un mélange de craintes, de mystère, de désir, d’enthousiasme, de timidité, de hardiesse, de joie, de peurs, de cache-cache, d’attente, d’espérance folle et d’apprivoisement réciproque.

 

Etape 2 : L’idéalisation :« J’exulte ! »

étapes de l'amour

On est amoureux et tout prend une belle couleur rose. La joie d’être ensemble est décuplée parce qu’elle est partagée et c’est comme une ivresse, une force, une ardeur infinie. Tout est merveilleux, invincible, on ne pense plus qu’à l’autre, on veut tout faire avec l’autre, on se projette à deux dans un avenir sans nuage où tout est possible. C’est une véritable fusion, les autres, le monde, n’existent plus. On ne fait plus qu’un : 1+1=1, on est dans une totale idéalisation de l’autre. On lui prête toutes les qualités. Sous le regard de celui qu’on aime, on est transformé, on se sent plus beau, plus fort, on existe pleinement et on donne le meilleur de soi même.

Si délicieuse que soit cette étape, il ne faut pas en rester là car l’amour fusionnel et paradisiaque n’est pas l’amour adulte, il est illusoire car ne peut durer toujours

 

Etape 3 : La désillusion : « Je doute »

étapes de l'amour

Tôt ou tard, le plus souvent au bout de trois ans environ, les amoureux seront contraints de revenir sur terre et de voir la réalité en face, en découvrant l’imperfection de l’autre, ses limites, ses défauts. C’est une phase de déception. Elle est inévitable On redescend du sommet de «  l’  amour passion »pour entrer dans le  « tunnel du doute » où l’on n’y voit plus très clair. Au lieu de remettre la faute sur l’autre et de l’accuser, nous devrions alors reconnaître avec humilité qu’on l’avait placé trop haut et que l’on rêvait de l’impossible, un amour comblant pour nous même. « Il n’y a pas de prince charmant en bretelles et en caleçon » nous dit Muldworf….

Lorsqu’on a atteint ce stade de la désillusion, nous avons le choix entre trois attitudes :

  1. Hésiter :
    • La déception va empêcher certains couples de s’engager vraiment et d’aller plus loin mais, en même temps ils vont hésiter à rompre et vont alors rentrer dans une sorte de routine, comme si la relation était au « point mort » en espérant que cela va s’arranger mais sans prendre la responsabilité d’amorcer un vrai changement. On se résigne, on rêve encore et o joue les « prolongations ».
  2. Rompre :
    • Parfois la déception est telle que l’un des deux partenaires refuse d’aller plus loin. C’est la rupture, souvent très douloureuse pour celui qui se sent abandonné. Le couple se sépare, chacun revient à la case départ, en espérant reprendre son envol avec un autre et trouver « mieux ». Celui qui n’a pas compris que le partenaire parfait n’existe pas, risque de passer sa vie à passer de « sommet en tunnel » et de « tunnel en sommet ».
  3. Poursuivre :
    • Cette phase de déception, au contraire, va rendre d’autres couples réalistes et responsables, capables de prendre les moyens nécessaires pour construire leur amour dans la durée avec volonté et foi et ils vont rebondir. Il ne faut pas s’inquiéter car c’est l’occasion formidable de réfléchir sur les raisons qui vont pouvoir motiver un choix durable.

La relation va alors pouvoir s’inscrire dans la durée.

 

Etape 4 : L’adaptation : « Je décide »

étapes de l'amour

La déception de la troisième étape peut devenir la chance du couple, occasion de porter sur l’amour un regard plus mature et réaliste : « Tout amour adulte est une déception surmontée »Evely. Chacun va prendre  conscience que la communication, le conflit lui même, sont des instruments nécessaires pour permettre de s’adapter à l’autre. Nos imperfections vont être génératrices de progrès, nous allons faire des efforts, nous réajuster à l’autre, l’accepter dans sa différence, le respecter. Le couple passe de l’idéalisme au réalisme, du : « Il (elle) a toutes les qualités », à, « Il (elle) a des défauts mais je l’aime ».Le couple devient vigilant et actif, capable de communiquer tout en  gardant la plus belle des qualités, celle de pouvoir s’émerveiller en se laissant surprendre par l’autre dans ce qu’il a d’unique et formidable. Le couple franchit alors le pont de l’engagement et c’est là qu’il se constitue véritablement car « Ce qui fait couple, c’est la volonté qu’il a de durer »( D.Lemaire) malgré tout, contre vents et marées. Aimer est bel et bien une décision !

Aimer est une décision : Vais-je la prendre en conscience ?

Aimer, c’est décider d’aimer et en prendre les moyens.

Et vous ? A quelle étape de votre relation amoureuse êtes vous ? N’hésitez pas à partager cet article avec vos amis et écrire votre ressenti dans les commentaires ci-dessous.

 

Share This