Comment bien nourrir cet enfant qui vient de naître ?

Pour nourrir votre bébé, la nature a prévu ce qui est bon à la fois pour vous et pour lui : l’allaitement maternel. C’est aussi celui que j’ai choisi pour mes enfants.

Allaitement maternel ou allaitement artificiel ? L’important, me semble-t-il, est de faire comme vous le sentez profondément, sans culpabiliser mais en vous posant les bonnes questions : Que souhaitez-vous privilégier  vraiment ? Votre enfant ? Sa santé ? La vôtre ? La mode ? La nature ? La sérénité ?Le confort ?

Voici quelques informations pour vous aider à bien connaître les avantages de l’allaitement maternel et vous permettre de choisir.

allaitement maternel bebe allaiter

 

Pourquoi choisir l’allaitement maternel ?

  • L’allaitement maternel respecte votre organisme qui est prêt pour cette fonction, c’est la suite normale de la grossesse.
  • L’allaitement maternel renforce les liens entre la mère et l’enfant en créant des liens spirituels profonds.
  • L’allaitement respecte le rythme biologique de la mère et amenuise le risque de nervosité, de fatigue et de dépression.
  • L’allaitement maternel permet un meilleur rétablissement de la mère. Il permet à l’utérus de se remettre beaucoup plus vite en place car c’est en tétant, que votre bébé va aider l’utérus  à  retrouver  son volume initial et  sa place dans le bassin. Chaque tétée provoque, en effet, des contractions (pas très agréables) qui vident l’utérus, l’aident à reprendre son élasticité et évacuent plus rapidement les lochies (pertes sanguinolentes consécutives à l’accouchement)
  • Le colostrum qui précède la montée de lait, donne à votre bébé les anticorps et les sels minéraux que votre corps a préparé pour lui et dont il va avoir besoin. C’est également un léger purgatif qui va permettre à l’intestin de votre enfant d’évacuer facilement le méconium qui l’encombre, constitué des déchets emmagasinés pendant la grossesse.
  • La composition du lait évolue suivant les besoins de l’organisme du bébé et ne pose aucun problème de digestion.
  • Le lait est toujours prêt à l’emploi, à bonne température.
  • L’enfant boit à sa convenance, beaucoup à certaines heures sans aucun risque ; moins à d’autres. On peut donc respecter le rythme de l’enfant car le lait maternel se digère très rapidement.
  • Le bébé n’est jamais constipé.
  • La nuit, lorsque l’enfant réclame, il n’y a qu’à le prendre, pas besoin de se lever, tout est prêt.

allaitement maternel bebe allaiter

Voici ce que le lait maternel va apporter à votre bébé :

Le lait maternel est le seul aliment réellement adapté aux besoins du nouveau né et du jeune enfant alors que le lait de vache s’adapte à ceux du jeune veau et lui permet de fabriquer beaucoup d’os mais peu de cervelle. L’homme, au contraire, s’accommode d’une croissance osseuse lente, mais doit développer un cerveau volumineux et complexe. Il est d’ailleurs intéressant de noter, et cela n’est pas surprenant, que le QI des enfants nourris au lait maternel est en moyenne plus élevé que celui des enfants nourris avec du lait maternisé.

Les besoins de l’enfant varient avec l’âge et il est remarquable de noter que la composition du lait maternel va se modifier et s’enrichir dans le temps :

  • Le colostrum, durant les cinq premiers jours.
  • Le lait de transition, du sixième au quinzième
  • Le lait mature, du seizième jour au quinzième mois

De la même façon, la composition du lait va également évoluer au cours de la tétée. En particulier la teneur en lipides va augmenter afin de provoquer la satiété.

Les premiers jours, souvent le troisième jour après la naissance, la mère a une première montée de lait.

Vers le vingt -et -unième  jour a lieu la vraie montée de lait qui peut s’accompagner d’une congestion des glandes mammaires, de température et de maux de tête, voire de dos. Ne pas sevrer le bébé, ne pas le réveiller pour qu’il vide les seins s’il n’a pas soif et dort (louer un tire-lait à la pharmacie). Allégez votre alimentation, mettez des compresses d’eau chaude sur vos seins, buvez de l’eau et non du lait et tout rentrera dans l’ordre sans  prise de médicament. Il faut atteindre ce moment pour devenir une « vraie bonne nourrice ».Donner les deux seins à chaque tétée.

Vers  le quarantième jour, les règles reviennent si la mère n’allaite plus complètement, c’est le retour de couches (on parle également d’un « petit retour de couches » vers le dixième jour qui correspond à une perte de sang plus rouge et quelques coliques).

allaitement maternel bebe allaiter

Comment mettre en place l’allaitement mixte ?

A  partir d’un certain moment, la mère est amenée à envisager l’alimentation mixte, si elle reprend son travail, par exemple, ou si elle n’a plus assez de lait.

Elle choisira alors l’avant dernier repas de la journée pour introduire le 1er biberon, soit 18h, heure de plus grande fatigue pour la maman. Quelques jours plus tard, un 2ème biberon sera donné à la place de la tétée du midi. Ainsi, le bébé s’habituera progressivement à la tétine, à un autre lait et les autres prises de lait maternel permettront à l’intestin de s’adapter lui aussi à ce lait différent.

Les 1ers jours de reprise du travail, il serait bon de garder la 1ère et la dernière tétée, même s’il faut compléter, pour que tous les changements n’aient pas lieu en même temps.

allaitement maternel bebe allaiter

Allaitement maternel, avez-vous fait votre choix ?

L’allaitement maternel, comme vous avez pu le lire, offre un maximum d’avantages  à la fois pour la mère et pour le bébé.

Pour celles qui sont encore dans l’hésitation, je pense qu’un bon compromis pourrait être celui d’allaiter votre bébé cinq à six semaines car cela correspond, en effet, pour lui à la période la plus délicate, celle où il devra s’adapter à sa nouvelle vie.

Pour celles qui auraient besoin d’aide, de plus d’informations et de soutien n’hésitez pas à consulter le site de la Leche League

Share This