Notre société a beaucoup changé et peu à peu nous avons éliminé tout ce qui touche à la mort, au deuil, à la séparation.

Les rites civils, religieux, traditionnels sont ainsi devenus de plus en plus absents de notre vie alors qu’ils sont indispensables. Ils permettent, en effet, de donner du sens à certains évènements de la vie, notamment toutes les situations de passage (naissance, puberté, mort…) et de perte, dont le divorce fait partie.

Les rites permettent également de marquer la fin de quelque chose par des actions symboliques, les rituels, qui activent fortement notre mémoire sensorielle. Ils permettent l’expression des émotions et le partage, ce qui est nécessaire aux êtres de relation que nous sommes.

Peu de rites existent aujourd’hui à propos du divorce, à nous de les inventer ! Je peux vous y aider aussi si vous en ressentez le besoin.

Voici quelques pistes d’inspiration pour créer des rituels autour du divorce :

Le rituel du faire-part de divorce

:

Il s’agit de faire une lettre ou un « faire-part » de divorce pour informer tous ceux qui, de près ou de loin, faisaient partie de la vie du couple. Chacun apportera ses idées ou ses désirs, de façon ouverte et créative, exactement comme pour un faire-part de mariage ou de décès.

Pour arriver à cette étape, mieux vaut attendre que la colère contre l’autre ait pu être exprimée et que le climat soit suffisamment apaisé pour en parler à 2, entre ex-conjoints. Cela peut être très « guérissant ».

La cérémonie du divorce :

Rituels-autour-du-Divorce2

Elle pourra se dérouler dans une chapelle ou un lieu neutre de rencontre : salle privée, hôtel, chez des amis commun (hors famille), dans la nature …

Vous choisirez un maître de cérémonie, un ami, ecclésiaste, thérapeute…Ensemble, vous pourrez choisir des textes, poèmes, musiques qui ponctueront la cérémonie.

Chacun des conjoints préparera pour cette occasion une lettre personnelle dans laquelle il aura écrit ses peines, ses souffrances, ses regrets, ses frustrations, endurées pendant le mariage.

Le rituel de la dissolution de l’union

:

Prévoir une coupe métallique et des allumettes.

Le maître de cérémonie lira un texte ou une prière avant de procéder à la dissolution de l’union des deux conjoints en brûlant leurs lettres personnelles préparées à l’avance, symbole de la transformation de leur vie de l’état de couple à celui de personnes séparées.

Le rituel de désengagement

:

Chaque conjoint dira à l’autre la fin de son engagement et le début d’une nouvelle relation basée sur le respect.

Le rituel des alliances

:

On retire les alliances, symbole d’union, et on fait le projet de les remettre à un bijoutier afin d’en faire un petit bijou pour chacun des enfants. On peut également avoir fait cela avant et on remettra alors à chaque enfant ce bijou, symbole de l’amour de ses deux parents.

Le rituel du ruban

:

Les enfants du couple se placent entre leurs deux parents qui leur disent qu’ils ne sont pas responsables de leur séparation et qu’ils s’engagent mutuellement à cultiver leur amour pour eux.

Un long ruban entoure la mère et ses enfants puis le père et ses enfants, puis la mère et le père. En musique, on procède alors à la rupture du ruban que l’on coupe uniquement entre les deux parents, seul lien coupé ; les enfants restant liés à leurs deux parents.

Le rituel de l’arbre

:

On peut aussi choisir de planter un arbre ensemble, symbole de vie, pour tout ce qui a été vécu et construit ensemble et qui va fructifier.

Conclusion

: toutes ces actions sont symboliques. Elles connectent au passé, définissent le présent et montrent le chemin du futur. Elles sont « constructives » car elles facilitent le travail de deuil  qui suit le divorce et permettent le lâcher prise.

Pour en savoir plus : « Lâcher prise » de Rosette POLETTI et Barbara DOBBS

Share This

Les 10 secrets  du Couple Heureux

Télécharger gratuitement notre dernier guide, en vous inscrivant ci-dessous.

Votre guide vous attend dans votre boite mail.