Confinement : Stop aux violences !

Quelques ressources si vous êtes victime de violences

Nous savons tous que ce temps imposé de confinement peut exacerber toutes les formes de violences conjugales : violences verbales, psychologiques, physiques, financières, sexuelles.

Vivre 24h/24 sans sortir, aux prises avec un homme violent peut devenir un enfer permanent pour les femmes maltraitées et leurs enfants.

La violence est inacceptable.

En temps normal, le rythme quotidien, les horaires de travail ou scolaires, les déplacements laissent des plages de répit et de relative sécurité, mais avec les règles de confinement, il n’y a malheureusement plus aucun échappatoire et la violence peut redoubler.

La violence est inacceptable.

Subir dénigrement, insultes, rabaissement, humiliation, coups, voire agression sexuelle est destructeur. Nous savons que le stress permanent que cela engendre est traumatique pour les femmes comme pour les enfants qui en subissent les dommages collatéraux. Cela génère toujours des problèmes de santé, de sommeil, un épuisement total moral et physique.

Si vous êtes témoin de violences (cris, coups, sanglots, hurlements…) vous devez absolument prévenir la police.

Si vous subissez des violences, ne restez pas seule face au danger.

Confinement ne veut pas dire isolement.

Malgré la crise sanitaire et ce contexte extrêmement difficile, les associations, spécialisées dans l’aide aux femmes et aux mamans victimes de violence, continuent d’agir et restent accessibles. Contactez-les.

Numéros nationaux à contacter :

Pour rappel, voici les Services Nationaux :

  • Le 3919 assure son écoute téléphonique du lundi au samedi de 9h à 19h
  • La plateforme de signalement en ligne des violences sexistes et sexuelles est ouverte 24h/24 et 7j/7 sur les sites :

Servicepublic.fr

Arretonslesviolences.gouv.fr

  • Le 115 Urgence Sociale ( Violence conjugale, expulsion, perte de logement)

Associations à contacter

Voici les associations du département des Yvelines (78) qui est celui dans lequel je travaille, à contacter :

  • Women Safe maintient ses permanences par téléphone du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 16h au 01 39 10 85 35 ou par mail : accueil@women-safe.org
  • Le CIDFF 78 assure des permanences juridiques et psychologiques tous les matins de 9h à 12h30 et le mardi après-midi au 01 30 74 21
  • L’étincelle est joignable au : 06 10 40 74 07 du lundi au vendredi de 9h30 à 16h30
  • DIRE  Permanences juridiques et psychologiques du lundi au vendredi de 9h30 à 13h et de 14h à 17h30 , au 01 30 44 19 87 / 06 81 66 65 35
  • France victimes 78/SOS victimes 78 Permanences téléphoniques (juridiques et psychologiques) du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30 au 01 30 21 51 89
  • Le bureau d’aide aux victimes est joignable par mail :

bav.versailles@gmail.com

Confinement ne veut pas dire isolement.

Si vous êtes victime de violence contactez les associations mentionnées et informez-vous.

Vous trouverez ci-dessous deux articles publiés sur mon site pour vous aider à prendre soin de vous.

Je vous envoie toute ma compassion et vous souhaite plein de courage.

N’hésitez pas à me contacter par mail si besoin.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *