Confinement : Lettre ouverte

séparation couple

Retrouvons le temps de réfléchir et de remercier

Confinement : Arrêt sur image.

Et si le confinement, en arrêtant tout, nous redonnait l’occasion de prendre le temps de vivre et de réfléchir ?

Réfléchissons à ce que nous voulons vraiment.

Et si le confinement, en arrêtant tout, nous redonnait l’occasion de prendre le temps de dire Merci ?

Chaque jour est un cadeau à honorer. Chaque jour est une nouvelle occasion de remercier.

Retrouvons le pouvoir de la gratitude, honorons ce que nous sommes et ce que nous avons.

Retrouvons le temps de réfléchir

Après avoir envoyé une petite vidéo de soutien à une amie, j’ai reçu en réponse ce matin, un merveilleux cadeau. Un texte bouleversant qui a fait écho à tout ce que je suis et ce que je ressens, ouvrant mon cœur tout grand !

Cela m’a donné envie, de tout arrêter, de faire silence et de prendre du temps pour rentrer à l’intérieur de moi et me laisser guider pour que filent les mots et vous les partager.

Les voici :

Je suis connectée intérieurement comme jamais avec mes sensations profondes et avec toute l’humanité . Je suis connectée à chacun de vous.

Je ressens tous les désarrois, les chagrins immenses, les angoisses profondes, les fragilités et les colères énormes, je ressens les injustices, les misères, les cris, les terreurs que le confinement peut renvoyer à chacun quel que soit sa situation ou sa localisation. Je me relie à toutes les souffrances individuelles et collectives.

C’est mon métier de Conseillère Conjugale et c’est pour cela que je l’ai choisi, car il me relie à l’humanité tout entière. Nous sommes tous reliés d’âme à âme. Je sais accueillir la souffrance humaine, je la porte à ma façon, je l’écoute et je la soulage à ma façon, avec les dons qui sont les miens.

Aujourd’hui je vibre avec tous les soignants, avec ceux qui sont seuls, ceux qui ont peur, ceux qui voient l’avenir comme une impasse ; celles qui avortent, qui accouchent, ceux qui sont terrorisés devant la solitude, la mort, celles qui subissent avec impuissance des violences inacceptables, ceux qui ont peur de l’avenir, ceux qui débordent d’indignité et de colère d’avoir perdu un être cher sans avoir pu l’accompagner dans ce passage si important de la mort vers la lumière, ce chagrin immense qui resonne dans leur cœur à jamais.

Je sais et je sens tout cela et c’est avec compassion et un immense respect que je me relie à vous tous qui traversez cette épreuve du confinement aujourd’hui et qui êtes démunis ou totalement impuissants.

Prenez soin de vous et prenez le temps d’accueillir et de traverser vos émotions si c’est votre cas.

Retrouvons le temps de remercier

Retrouvons le pouvoir de la gratitude

Cependant, depuis le début du confinement , je suis habitée, en même temps, par un sentiment encore plus fulgurant : la gratitude. Je vous invite à vous y connecter vous aussi car cela fait beaucoup de bien et fait barrage au stress.

Je ne peux m’empêcher d’être profondément reconnaissante pour tout ce que la vie nous enseigne et nous offre en ce moment : un incroyable arrêt sur image ! Un court-circuit inimaginable et pourtant salutaire j’en suis convaincue.

Le confinement paradoxalement ouvre tout en grand comme un immense nettoyage de printemps pour nous faire réfléchir, pour que nous fassions du tri, du nettoyage en nous et autour de nous, pour nous reconnecter à l’essentiel : Nous ! Ce que nous sommes, ce que nous voulons vivre, ce qui compte le plus pour nous, ce qui fait sens dans notre vie. Le monde commence en nous.

Nous sommes invités à mettre de la conscience dans nos vies et à reprendre notre pouvoir pour vivre ce que nous voulons vraiment.

Nous sommes invités à nous recentrer sur nous pour faire éclore le meilleur de nous et redevenir sensibles à la beauté, l’amour et la gratitude.

Mettons le focus sur notre chance d’être en vie, sur la nature incroyablement belle et généreuse qui nous offre en permanence des sources d’émerveillement avec ses fleurs, ses oiseaux, ses paysages, ses forêts, ses ciels lumineux ou étoilés… Cette Nature qui nous donne tous les ingrédients nécessaires pour rester heureux et vivants.

Mettons le focus sur nous tous, êtres humains qui révélons chaque jour davantage, dans cette crise planétaire, des trésors inépuisables pour inventer, créer, rebondir, nous rendre solidaires, aider et aimer.

Mettons le focus sur les océans de tendresse qui se déploient chaque jour sous toutes les formes inimaginables et fleurissent sur les réseaux sociaux. Ils sont à eux seuls un énorme bouquet d’espérance et de confiance pour la suite.

Pour tout cela , je vibre sur cette haute fréquence du merci !

Je vibre avec les verbes : honorer, cultiver, chérir, remercier.

Montons nos vibrations à l’unisson pour fertiliser la planète avec des cœurs remplis de gratitude pour tout ce qui nous est offert, tout ce que sommes et tout ce que nous avons.

Prenons nos responsabilités pour respecter, honorer et aimer plus grand.

Participons chacun, à notre façon unique et avec les talents qui nous sont propres à créer le monde que nous voulons, un monde qui respecte la vie, la nature, la santé.

Prenons soin de la planète, faisons alliance avec elle, protégeons-la, nous avons encore le choix.

Prenons soin de nous avant tout, utilisons le temps qui nous est offert pour le passer avec nous-même, nous recentrer, mieux nous connaître, mieux nous respecter. C’est la base pour mieux aimer les autres et prendre soin du monde.

Aimer commence par soi, ne l’oublions pas.

Prenons le temps de vivre, de nous délester, de réfléchir et de remercier.

Chaleureusement,

Ghislaine

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *