Estime de soi : Moi d’abord ! Aimer commence par soi

conseil conjugal

Plus je m’aime, mieux j’aimerai.

Aimer commence par vous . Faites-en une priorité et apprenez à vous aimer.

Qu’y a-t-il de plus important qu’aimer et être aimé ?

L’amour est l’essence même de la vie. C’est une force incroyable, une énergie puissante, présente en chacun de nous et au-delà de nous, partout sur la terre.

Cette énergie, pour circuler au mieux et nous rendre heureux, demande à être libérée en permanence.

Nous sommes tous sur terre pour aimer, être aimé et être heureux.

Tout ce qu’on veut dans la vie, c’est aimer et qu’on nous aime.

Je vous invite à vous faire plaisir en écoutant la magnifique chanson de Louis CHEDID pour illustrer ce propos , en cliquant sur le lien ci-dessous :

Malheureusement aimer ne va pas de soi.

Pour aimer vraiment il faut commencer par soi, apprendre à s’estimer, se respecter. Apprendre à s’aimer soi d’abord pour mieux aimer les autres ensuite et se laisser aimer.

Aimer ça s’apprend, ça dépend de vous et ça commence par vous, c’est une décision et un vrai travail.

Vous êtes la personne la mieux placée pour prendre soin de vous et pour vous aimer.

L’enjeu c’est d’être bien en votre propre compagnie et de devenir votre meilleur(e) ami(e).

Pourquoi aimer commence d’abord par soi ?

Parce que :

  • Comment aimer quelqu’un d’autre si moi-même je ne m’aime pas ?
  • Comment aller à la découverte de quelqu’un d’autre, s’intéresser à lui, à elle, si moi-même je ne me connais pas et ne m’intéresse pas à moi?
  • Comment être à l’écoute de l’autre dans une vraie communication vivante si moi-même je ne m’écoute pas ?
  • Comment être en bonne compagnie avec l’autre, si je suis mal en ma propre compagnie ?
  • Comment me faire respecter et aimer si moi-même je ne me respecte pas ?

Aimer commence d’abord par soi, en soi.

L’amour est la source première de la vie et la source nécessaire quand on arrive au monde.

Malheureusement nous n’avons pas tous eu la chance d’être aimé dès notre conception ou dès notre arrivée sur terre. Nous sommes tous inégaux devant ce cadeau de naissance et si nous avons manqué d’amour, on va aller le chercher à l’extérieur de nous, de façon presque compulsive, pour combler ce manque originel.

Du coup, nous allons croire que l’amour ne peut venir que de quelqu’un d’autre. C’est une illusion car la source de guérison est avec l’autre, certes, mais la vraie ressource est d’abord en nous, à l’intérieur de nous.

Ce malentendu est la source de nombreuses souffrances et de beaucoup de conflits.

C’est ainsi que certaines personnes vont avoir besoin de « trop » d’amour et du coup, se poser en consommateur d’amour, avoir trop d’attentes, et du coup, êtres toujours insatisfaites et déçues .

C’est ainsi que certaines personnes vont , à l’inverse, s’oublier elles-mêmes et trop donner pour espérer beaucoup recevoir en retour, se remplir enfin d’amour et du coup se perdre en acceptant des choses inacceptables, soi-disant au nom de l’amour.

Mais est-ce de l’amour quand on accepte d’ être dominé(e), maltraité(e), insulté(e), critiqué(e), jugé(e), rabaissé(e), frappé(e) ?

Ces personnes pensent être amoureuses alors qu’elles sont en fait amoureuses de la relation et non de leur conjoint véritablement. Elles sont amoureuses de l’idée idéalisée qu’elles se font de l’amour. Un amour qui comble, un amour qui prend , qui reçoit.

Est-ce de l’amour ? Non.

Non. Il y a eu erreur d’aiguillage. On croit aimer l’autre alors qu’on comble la terreur plus ou moins consciente de la solitude et de la blessure originelle d’abandon. Mais l’amour qui fait souffrir, ce n’est pas de l’amour.

On peut apprendre à aimer autrement en commençant par soi.

On peut cultiver et restaurer l’estime de soi en prenant du temps pour soi, avec soi. On peut s’autoriser à prendre soin de soi, se chouchouter, se faire plaisir, se connaître et miser sur le plaisir et sur la joie. On peut devenir un adulte pleinement responsable de l’amour qu’il se donne et non dépendant affectivement de l’autre.

Est-ce égoïste de s’aimer soi d’abord?

Non, ce n’est pas égoïste de s’aimer en priorité. C’est la base de l’estime de soi.

Plus je m’aime, plus j’aimerai les autres et mieux je les aimerai.

C’est pour cette raison que s’aimer d’abord soi-même est le premier des commandements dans toutes les religions. Le voici :

« Aime ton prochain comme toi-même »

S’aimer soi d’abord est donc tout le contraire de l’égoïsme.

Pour bien comprendre ce commandement il s’agit de faire de moi la priorité, car notre prochain signifie : « Celui qui est le plus proche de moi », c’est-à-dire moi-même .

Ce qui signifie aussi : « De la façon dont tu t’aimeras toi-même, dépendra la façon dont tu pourras aimer les autres » de la façon dont tu sauras te traiter, dépendra la façon dont tu traiteras les autres et dont le monde te traitera en retour.

S’aimer soi-même n’est donc pas une option mais un « commandement divin ».

Aimer commence par « soi d’abord » pour mieux aimer les autres ensuite.

« L’amour de soi devient la matrice et la condition de l’amour des autres » Thomas d’AQUIN.

On pourrait le formuler d’une autre façon :

« Occupe -toi des autres mais ne t’oublie surtout pas toi-même » Bernard de CLAIRVAUX

Pour illustrer ce commandement et vous convaincre de la priorité à commencer l’amour par vous-même, j’aime bien faire la comparaison suivante :

Quand vous prenez l’avion, juste avant de décoller, l’hôtesse vous initie à l’usage du masque à oxygène et du gilet de sauvetage, à mettre en urgence en cas de danger. Et que précise-t-elle ?

« Si vous avez des enfants avec vous et si vous voulez avoir une chance de les sauver, surtout, commencez par mettre d’abord votre masque et votre gilet sur vous et après seulement faites-le pour vos enfants ».

Pourquoi ? Parce que que feraient vos enfants avec leur masque si vous-même n’êtes pas en capacité de prendre soin d’eux en cas de besoin?

La priorité c’est vous pour mieux prendre soin d’eux ensuite. Aimer commence par soi.

Donc :

  • Aimez-vous
  • Ne vous oubliez pas.
  • Faites de vous la priorité.
  • Traitez-vous avec respect et amour pour mieux respecter et aimer les autres ensuite
  • « Aimez votre prochain comme vous-même » est un acte généreux.

Convaincu(e) ? La personne la plus importante de votre vie, c’est vous !

Il n’est jamais trop tard pour apprendre à s’aimer et à aimer !

Si vous êtes prêt(e) à faire de vous une priorité pour mieux vous aimer et vous laisser aimer, j’ai préparé pour vous, une véritable « cure d’amour », un parcours « Estime de soi » en douceur et en profondeur pour vous y aider.

Un jeu de 52 cartes initiatiques pour vivre l’amour de soi tout au long de l’année. 52 cartes perpétuelles pour restaurer et cultiver votre estime de vous-même afin d’être plus heureux(se) avec vous d’abord et les autres.

Faites-le pas !

Je vous attends sur mon site ou sur le lien suivant :

Dites Oui à la vie et à vous même ! 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *