Dispute : Comment faire quand ça disjoncte ?

Sortir du conflit couple

Dispute : Comment faire quand ça disjoncte ?

Je vais vous donner les moyens de comprendre pourquoi ça disjoncte, comment rétablir le courant entre vous et comment éviter les futurs courts-circuits.

« Les couples s’ils ne sont pas des couples de friction sont des couples de fiction »

Il n’existe pas de couples sans conflits. Les conflits et les désaccords sont inévitables et salutaires si l’on sait comment les gérer pour en ressortir grandis et transformer positivement la relation. C’est tout un art, et ça s’apprend.

Si, en revanche les conflits dérapent au point de créer des courts-circuits  et de tout faire sauter, attention danger !

En « pétant les plombs », on risque de tout faire disjoncter et de créer des dommages regrettables et irréparables. On risque d’abimer la relation, de la détruire à petit feu, exactement l’inverse de ce qu’on voulait quand on s’est mis en couple.

Alors comment faire quand ça disjoncte ?

1.Ne faites jamais rien sous le coup d’une émotion

A partir du moment où la dispute éclate, où le ton monte, où chacun attaque l’autre, que le combat commence et que l’on grimpe dans les tours au risque parfois de devenir violent, c’est trop tard !

Le courant a disjoncté entre vous ! Vous n’êtes plus vous-même, vous avez littéralement pété les plombs !

Quand on est dans cet état-là, prendre une décision ou agir est dangereux et contreproductif , c’est, à coup sûr, un cours jus qui peut s’avérer dramatique pour la relation.

Donc ne faites jamais rien sous le coup d’une émotion.

Si vous voulez vous protéger, protéger l’autre et protéger la relation quand les plombs ont sauté entre vous, Il n’y a qu’une seule chose à faire :

Dites STOP ! Arrêtez la dispute et quittez la pièce !

Sinon la dispute va se transformer en guerre avec coups et blessures affectives pour vous et cela sera préjudiciable pour vous deux mais également pour vous enfants. Protégez-les eux aussi.

2.Pourquoi ça a disjoncté ?

Comprendre le mécanisme à l’œuvre dans votre cerveau

Tout provient de votre tableau électrique interne et de votre bouton disjoncteur, en particulier, qui est dans votre cerveau.

Nous sommes en fait équipés de trois cerveaux.

  • Le premier cerveau, le plus archaïque, c’est notre cerveau reptilien. Il fonctionne en réflexe dès qu’ un danger survient, pour nous protéger et nous maintenir en vie. Il est câblé danger. Si un danger survient, Il met alors en place de façon archaïque 4 façons de réagir : Fuir, attaquer, se figer, se soumettre. Quand le mode « attaque » est allumé, on ne peut plus revenir en arrière ! Notre raison a disparu, on est passé en mode combat, en mode « Brutus », cette brute épaisse et archaïque qui est en nous et qui s’occupe de notre survie. C’est « Brutus » qui prend la main de façon incontrôlable. J’aime bien cette image personnifiée de Brutus qui nous aide à bien comprendre ce qui se joue. Elle n’est pas de moi, mais de Florentine d’Aulnois Wang, thérapeute Imago.
  • Le deuxième cerveau, c’est notre cerveau limbique. Il abrite et gère toutes nos émotions, notre sensibilité, nos souvenirs d’enfant, nos mémoires sensorielles et affectives.
  • Le troisième cerveau, c’est notre néocortex, le cerveau rationnel, celui qui pense et qui abrite nos pensées, notre conscience, nos valeurs, nos décisions, notre intelligence. Contrairement à Brutus qui réagit sans réfléchir en mode réflexe, notre néocortex s’apparente à « un sage » : « Merlin » qui pense et qui est capable de réagir avec intelligence. Grâce  à lui nous pouvons revenir à la raison et mettre en place une attitude bénéfique pour la relation.

Nous avons donc chacun à l’intérieur de nous ces trois équipements, ces trois cerveaux, à notre service.

Les deux cerveaux qui sont en concurrence ce sont Brutus et Merlin ! Dans la dispute, c’est une course de vitesse entre eux.

Comprendre la mécanique de la dispute

La dispute éclate quand mon conjoint vient appuyer sur un bouton qui active en moi une émotion, un souvenir affectif, une zone sensible quelque chose qui me touche. Mon conjoint a réussi à ouvrir en moi une brèche et à attiser une sensation désagréable, irritante, douloureuse, ce qui alerte immédiatement Brutus qui est prêt au combat pour me protéger.

Si je réagis en mode Brutus, dans la réactivité, je vais attaquer l’autre inconsciemment pour me protéger et, ce faisant, j’empêche le sage qui est en moi d’intervenir. C’est l’un ou l’autre. Mon reptilien ou mon néocortex. Brutus ou Merlin

Quand on a déclenché Brutus, notre disjoncteur intérieur saute !

Impossible de l’arrêter, impossible de faire machine arrière, on n’a plus d’intelligence, on fonce dans le tas ! Merlin a disparu.

3.Comment rétablir le courant ?

Pour rétablir le courant ultérieurement entre vous alors que cela a disjoncté, vous allez devoir faire revenir Merlin au plus vite et le remettre aux commandes de vos actions et de votre vie. !

Comment redonner toute la place à Merlin ?

Pour rétablir le courant et la connexion entre vous, il va falloir prendre sur vous et mettre en place des actions pour revenir au calme et rester ZEN . Il en existe toute une palette.

Chacun va pouvoir choisir les ressources personnelles qui lui correspondent :

  1. Cherchez une activité qui fait intervenir le corps ( respiration, méditation, bain, yoga, marche, jogging…)
  2. Cherchez une activité en lien avec la nature (ballade, contemplation, jardinage…)°
  3. Cherchez une activité en lien avec Merlin, une activité qui active vos neurones (puzzle, lecture, comptabilité, jouer d’un instrument, travailler..)

Sachez qu’il faut au minimum vingt minutes pour faire redescendre en vous la pression et faire revenir Merlin aux commandes afin qu’il vous aide à redevenir un être civilisé qui pense avec lucidité et retrouve la bienveillance envers l’autre.

Ce temps est indicatif, il dépend des personnes. Nous ne sommes pas tous égaux devant Brutus. Certains ont des tempéraments plus calmes que les autres. Apprenez à vous connaitre, expérimentez cette pratique de dire:

« STOP A LA DISPUTE ».

Observez le temps qu’il vous faut pour retrouver le calme en vous. Pour certains 20 minutes…Pour d’autres…24 h !

La bonne nouvelle c’est que cette capacité à rester Zen dans la colère s’apprend et s’entraine. C’est comme un muscle. Plus vous vous entrainerez à stopper Brutus et faire rapidement revenir Merlin, plus vous allez créer un nouvel automatisme en vous et préserver la connexion entre vous.

Cependant, comme pour tous les apprentissages, il faut du temps. Rappelez-vous par exemple combien il faut de temps à un enfant pour apprendre à marcher. Il faut des semaines et des mois. Donc, soyez patients, bienveillants et gardez confiance.

Vous avez su éviter le court-circuit ; la dernière étape pour faire de nouveau circuler le courant entre vous, consiste à choisir d’en reparler à deux ultérieurement pour dire ce qui s’est passé pour vous et qui aurait pu faire tout disjoncter. Exprimer votre colère est donc l’étape suivante à apprendre pour ne pas risquer quand vous allez discuter ensemble et revenir sur la cause de la dispute , que cela redisjoncte.

Il va falloir apprendre à communiquer avec bienveillance, sans vous agresser, avec respect.

Je vous encourage à lire l’article que j’ai rédigé dans ce sens.

4.Comment éviter que cela ne disjoncte à nouveau ?

Inventez tous les deux ou même avec toute la famille un code alerte, un signal d’alarme de votre choix à actionner d’urgence.

Décidez ensemble. Ce signal viendra dire à l’autre que vous avez besoin de sa coopération ; que vous avez atteint la limite et que Brutus est arrivé ! Comme vous l’aurez décidé ensemble, votre partenaire comprendra qu’il faut absolument dire « STOP » pour affaiblir Brutus et éviter la guerre. Cela vous permettra de faire revenir Merlin juste à temps.

N’hésitez pas à choisir quelque chose de drôle : un geste, un cri, un son, une onomatopée par exemple : « Alerte ! » « Tut, tut, tut , tut .. »..

Le maître bouddhiste Thich NHAT HANH, propose par exemple de faire sonner une clochette si la dispute a éclaté.

Expérimentez et échangez ensemble pour affiner et mettre toutes les chances de votre côté par la suite.

Pour résumer, retenez les cinq conduites à tenir pour protéger la relation dès que Brutus survient:

  1. Ne prenez jamais une décision sur le coup d’une émotion.
  2. Dès que Brutus pointe son nez pour faire disjoncter la relation, actionnez le signal d’alarme que vous aurez choisi pour dire « STOP »  et Partez ! Quittez la dispute.
  3. Bougez. Faites bouger votre corps et choisissez une ou plusieurs de vos ressources personnelles pour redevenir Zen. Une activité mentale, corporelle ou en lien avec la nature.
  4. Laissez au moins 20 minutes à Merlin pour revenir aux commandes et remettre en route le circuit électrique entre vous.
  5. Différer la discussion en appliquant les règles de la communication non violente.

Nous sommes en couple par amour et grâce à cet amour, nous avons les moyens d’évoluer, de progresser à deux pour garder une relation aimante. Privilégions la connexion entre nous en activant le plus souvent possible notre cerveau pensant, prenons soin de faire circuler le courant pour garder un couple heureux et vivant.

« Un couple peut durer s’il remplace le sentiment par la volonté »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *